Balade avec Prévert

Je traverse le boulevard en suivant une marquise longeant l'Elysée Montmartre, afin de rejoindre les enfants de la haute ville et laisser les filles des bas quartiers.

Le quartier est désert, les magasins fermés. Sous le ciel gris souris, la ville est un peu verte. Dans cette rue chargée d’histoire, je remonte au milieu des souvenirs de ce Paris pavé et dépavé de bonnes intentions.

Je prends garde à l'attrappe coeur du coin de rue, et opte pour prendre une rue plus sympa. Or celle-ci monte. Peu importe puisque c’est l’Anvers du décor. Avec quelques bouts de fil de fer, tous les échos de vos villages, tous les oiseaux de vos forêts, vous ne venez dans la capitale que pour fêter au pas cadencé, au rythme des feuilles frappant le billot des garçons bouchers. A l'entracte, les comédiens sortent sur la place à l’ombre des arbres pour discuter et croiser les trois frères du quartier... 

P1170171P1170194P1170202

Ajouter un commentaire